Y a-t-il dans votre entourage une personne toxique, malveillante ou nuisible ?

Quand la voyance vous aide à détecter ces indésirables

Je ne pense pas que nos contemporains soient soudainement devenus paranoïaques, s’imaginant voir ou avoir des ennemis partout…Et pourtant, il est de plus en plus fréquent que les gens qui me consultent m’interrogent  sur la fiabilité, la sincérité de ceux et celles qui les entourent.

« Est-ce que cette personne cherche à me nuire ? » 
Que ce soit par exemple vis-à-vis d’une collègue de travail, d’un frère, d’un ancien amant ou d’une très bonne amie, ces questions me sont devenues familières.
Bien entendu, la réponse à donner ne sera pas la même selon qu’il s’agit de quelqu’un cherchant à vous faire perdre votre emploi, ou de quelqu’un de votre sphère amicale vous critiquant par derrière afin de vous décrédibiliser, ou de quelqu’un qui vous voue une telle haine que son but ultime est de vous détruire…

Qui sont ces personnes toxiques ? 
Un dicton affirme « on n’est jamais mieux trahi que par ses proches ».
Donc bien entendu la proximité que ces personnes ont avec vous peut faciliter leur toxicité : même entreprise, même lieu de vie, liens familiaux, lien sentimental, lien amical…Ils sont autour de vous, savent que dire ou que faire pour vous causer du tort, qu’ils le souhaitent consciemment ou inconsciemment.

Comment les détecte-t-on en voyance ?
Ces individus toxiques, malveillants ou nuisibles sont très faciles à capter en voyance. On ressent une énergie mauvaise, de la rancœur, du mépris, des mensonges, de la manipulation, comme si un rapace tournait en boucle dans la vie de celui ou celle qui me consulte.
Parfois, à l’évocation d’un prénom, je vois un grand voile noir devant mes yeux et mon sang se glacer. Je mets alors en garde mon consultant : « Faites attention à cette personne, considérez la/le comme un(e) traître et tenez-vous en si possible à distance ! »

Comment alerter celui ou celle qui me consulte ? 
La plupart du temps, l’intuition de mon consultant a déjà éveillé ses soupçons : « Je m’en doutais, vous confirmez ce que je craignais déjà ! ».
Mais parfois, mon consultant ou ma consultante face à mes révélations, semble tomber du 15ème étage, puisque qu’il ou elle n’avait jamais mis en doute une seule seconde la bienveillance de celui ou celle que j’accuse des pires manigances.
Je ne suis pas une voyante alarmiste,  donc quand j’annonce à quelqu’un qu’un ou qu’une proche cherche à lui nuire c’est que je considère qu’il y a  vraiment danger.

Que faire une fois que cette personne toxique est détectée ?
Comment bloquer sa capacité de nuisance ?
Dans un premier temps, il s’agira bien entendu de tenter de comprendre ce qui motive celui ou celle qui cherche à vous faire du tort : à vous nuire, à vous influencer, à vous empêcher de progresser, à prendre votre place, à vous voler la personne qui partage votre vie, à causer votre perte, à se venger de quelque chose, ….
La liste des griefs et des motivations de ces personnes toxiques est aussi longue que l’âme humaine est étrange…
Dans un second temps, il faudra détailler de quelle manière cette personne cherche à vous nuire et donner les détails de ces trahisons à mon consultant pour lui permettre de mener sa propre enquête et choisir de quelle manière agir ou réagir.
Pour se préserver de ces personnes mal intentionnées à votre égard, il suffira parfois de seulement vous en tenir à distance, ou alors d’éviter de vous confier à elles, de rester vigilant(e)s vis-à-vis d’elles.
Mais souvent, les personnes qui me consultent décident de rompre tout contact avec ces individus nuisibles afin d’échapper aux conséquences de leur malveillance.
Beaucoup me disent alors : C’est incroyable, je respire depuis que je l’ai viré(e) de mes contacts ! »
D’autres continuent de subir les attaques sournoises de ces ennemis masqués, parce qu’ils ne peuvent ni s’en éloigner, ni s’en défaire, ni trouver quelque chose qui puisse les en libérer.
J’essaie toujours de les accompagner sur ce chemin, fait de désillusions, de chocs émotionnels et de profondes déceptions.
Dans ces expériences de voyante, jamais je n’ai vue une personne toxique que j’avais captée devenir soudainement bénéfique, sa capacité de dangerosité est toujours persistante à l’encontre de celui ou celle qu’elle cherche à atteindre, à blesser, et parfois même à tuer.

Plusieurs souvenirs de séances de voyance me reviennent à ce sujet en mémoire :


Le corbeau qui lui pourrissait la vie était sa propre mère
Ma consultante vit un véritable enfer. Un corbeau qui inonde son entourage de lettres diffamatoires, lui a fait perdre son emploi, son mari et son appartement. Du coup, ma consultante est retournée vivre chez sa mère. Elle ne sort plus, elle ne cherche plus de travail et sombre dans une profonde dépression. Un jour de désespoir, elle me consulte pour savoir si une embellie de vie s’annonce, si elle va enfin sortir de son marasme. Je lui demande : « C’est quoi toutes ces lettres autour de vous ? ». Elle pousse un profond soupir : « C’est du passé, pendant plusieurs années, un corbeau a harcelé mon ancien patron, mais aussi mon ancien mari, et aussi mes anciens voisins, en prétendant que je volais, que je trompais, que je critiquais, que je fraudais…Aujourd’hui, le corbeau n’envoie plus de lettres, sauf si ma mère me les cache…Je n’ai jamais pu savoir qui était ce corbeau, et pourtant j’avais porté plainte ! ». Je me gratte la tête, bien ennuyée, car je vois sa mère écrire ces lettres et je comprends alors que sa mère et le corbeau ne font qu’un, du moins qu’une…Je pris ce jour là mon courage à deux mains et j’appris à ma consultante qui était le vilain corbeau, une maman bien trop possessive qui voulait sa fille pour elle toute seule, et ceci du matin au soir. La mère ne nia pas, et lui dit même qu’elle avait écrit toutes ces lettres pour le bien de sa fille adorée. Aux dernières nouvelles, elles ne sont plus parlé depuis plusieurs années et ma consultante qui ne lui pardonnera jamais, va désormais très bien. 
 
Ce gentil chef de service qui semblait si inoffensif
Mon consultant travaille depuis plus de 20 ans dans la même boîte. C’est un homme fidèle à son entreprise, tout le monde l’adore, mais sa carrière fait du sur place. Chaque évaluation annuelle répond au même rituel, son gentil chez de service, son N+1,  lui dit qu’il fera tout pour lui obtenir une promotion, une augmentation, une revalorisation, qu’il émet en ce sens un avis très favorable qu’il transmet immédiatement à la hiérarchie. Oui mais, quelques semaines plus tard, mon consultant ne voit aucune amélioration venir et son gentil chef de service lui confie : « C’est la direction qui a mis son véto, je suis désolé, on verra l’année prochaine ». J’annonce à mon consultant : « Je n’aime pas du tout votre chef de service, c’est un con et un menteur ! ». Mon consultant sursaute : « Vous le connaissez ? ». Je hoche la tête : « Pas besoin de le connaitre, pour vous mettre en garde, il ne vous veut aucun bien, mais bon la vie vous répondra… ».  En effet la vie a répondu à mon consultant qui reçut un jour malencontreusement par le courrier interne  copie de l’intégralité de son dossier professionnel que devait compléter son gentil chef de service. Alerté par mes prédictions, mon consultant s’enferma dans les toilettes pour le lire tranquillement  et cette lecture le remplit d’effroi, il put feuilleter des années de critiques, de rapports à charge, d’annotations assassines que son gentil chef de service transmettait régulièrement à son sujet à la Direction du Personnel. Le gentil chef de service n’a pas bougé de son poste. Par contre mon consultant, désormais libéré de sa naïveté,  sans même chercher à se venger, a rejoint une nouvelle entreprise et s’en porte très bien.

L’ex qui ne supportait pas d’être remplacé
Ma consultante en a assez de ses histoires d’amour qui ne durent que quelques mois, elle veut se poser, se marier, faire un bébé et acheter une maison à la campagne. Elle se lamente face à moi : « Le seul avec lequel ça a duré, c’est avec mon meilleur ami, nous sommes restés 10 ans ensemble et aujourd’hui nous sommes inséparables, je l’adore, mais c’est seulement un très bon copain, il ne se passe plus rien entre nous. Justement il a perdu son boulot, je vous ai amené sa photo pour que vous me disiez quand il va en retrouver un ». Elle me tend son smartphone : « C’est cet été, on était en vacances ensemble en Corse ». Je pousse un cri : « Mais qu’il est noir ! ». Elle me regarde médusée : « Comment ça noir ? », pensant que je parlais d’une couleur de peau, alors que j’évoquais la noirceur de pensée, de d’esprit et de caractère de cet homme. J’appris ce jour là à ma consultante interloquée que son adorable ex était aussi celui qui crevait les pneus de voiture de son ancien fiancé, celui qui lui avait volé son passeport pour l’empêcher de partir en vacances avec un autre fiancé, qui lui avait mis un laxatif dans son verre pour la dissuader de sortir en boîte avec un chéri, qui lui cachait régulièrement ses clefs pour qu’elle reste bloquée chez elle, qui avait poussé de rage un autre de ses prétendants dans l’escalator d’un supermarché, qui avait inscrit un autre sur un site de rencontres homosexuelles pour lui faire ainsi croire que son nouveau chéri finalement préférait les hommes…..La haine de cet ex était abyssale et n’avait aucune limite, rien ni personne ne devrait jamais le remplacer. Malheureusement pour lui, c’est ce qui finit par lui arriver. Il est désormais aux yeux de ma consultante redevenu définitivement ce qu’il aurait dû rester : un ex. 
Alors d’après vous, en réfléchissant bien, après avoir lu mon témoignage de voyante, pensez-vous avoir ou non autour de vous une personne toxique ?

© Nathaly Bloch
www.nathalybloch.com

N.B :
Toutes les personnes citées dans mes articles existent, ou ont existé, et m’ont bel et bien consultée.
Cependant, par mesure de confidentialité, et afin que nul ne puisse les reconnaître, j’ai modifié leurs caractéristiques principales (prénoms, métiers, lieux…)
Toute similitude ou ressemblance flagrantes avec une personne existante ou ayant existé ne serait donc que pure coïncidence,  totalement indépendante de ma volonté. 


Commentaires

  1. J'ai beaucoup aimé cet article. Il y a certaines personnes dont il ne faut pas trop s'approcher, elle se nourrisse de notre lumière, elle qui ont un surplus d'ombre.

    B.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis moi-même totalement convaincue et me préserve de ces personnes...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire