QUI CONSULTE UNE VOYANTE ?


J’ai très souvent évoqué les femmes et les hommes qui me consultent dans les différents articles de ce blog, illustrant par des cas précis différentes thématiques de la Voyance et de la Médiumnité.

Si beaucoup consultent une voyante, peu le revendiquent librement. Aller consulter une voyante reste encore un acte que l’on préfère souvent  tenir secret.

Alors qui sont ceux et celles qui consultent la Voyante que je suis ?


QUELLE PROPORTION D’HOMMES ET DE FEMMES ME CONSULTE ?
Je dirais un homme pour trois femmes.

LES CONSULTANTS HOMMES SONT-ILS DIFFERENTS ?
Les hommes préfèrent souvent la consultation téléphonique à la consultation en cabinet. Il faut leur répondre vite.
Ils peuvent facilement devenir addict à la voyance, surtout quand ils sont dans un désir ou une attente obsessionnelle, par exemple dans le cadre d’une rupture sentimentale non désirée.

LES CONSULTANTS HOMMES SONT-ILS PARFOIS DANS LA SEDUCTION AVEC LEUR VOYANTE?
Oui cela arrive. Un peu comme le risque de transfert existant entre un patient et son médecin.

QUELLE EST LA MOTIVATION PRINCIPALE DE CEUX ET CELLES QUI ME CONSULTENT ? 
Essentiellement l’Amour qui reste la grande interrogation des 3 quarts de mes consultations.
« Notre histoire est-elle finie ? Quand vais-je rencontrer le grand amour ? Va-t-il se passer quelque chose entre nous ? »


A QUELLE FREQUENCE LES GENS ME CONSULTENT-ILS ?
Certaines personnes me consultent chaque mois, d’autres peuvent revenir vers moi dix ans plus tard.
Il n’y a pas de règle sauf le besoin de savoir à nouveau.

QUELLE EST LA MOYENNE D’AGE DE MES CONSULTANTS ?
De 18 à 98 ans. Je ne reçois jamais les mineurs et j’avoue parfois appréhender d’annoncer des événements perturbants à mes consultants les plus âgés.
En plus de 20 ans de voyance, j’ai ainsi vu plusieurs générations vieillir, mûrir, changer et parfois aussi mourir.

La fille, belle quarantenaire artiste me consulte un jour. Elle est en plein divorce et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il se passe très mal. Elle me recommande à sa mère qui deviendra ma consultante la plus fidèle et probablement la plus exigeante. La grand-mère et la mère me posent régulièrement de questions sur la dernière-née de la famille qui étant encore mineure ne peut pas me consulter. Un jour, la jeune fille atteint sa majorité et pousse enfin la porte de mon cabinet. Elle me précise :« Je vous préviens que je connais déjà plein de vos prédictions me concernant, il me suffisait seulement de lire les carnets intimes dans lesquels ma mère détaille toutes vos séances et vos notes que ma grand-mère conserve après chacun de vos rendez-vous. Cette jeune fille lisait ainsi régulièrement plusieurs années de prédictions, toutes générations confondues. Une vraie saga familiale ! La grand-mère est morte depuis peu de temps. Elle faisait partie de mes consultantes-doyennes et en la perdant j’ai perdu une petite partie de moi.

EXISTE-T-IL UN PROFIL TYPE DE CONSULTANT ?
Non pas de profil type. Tous les métiers, toutes les classes sociales, toutes les religions, toutes les origines, toutes les personnalités, toutes les sensibilités. Je peux dans la même journée me trouver face un chauffeur de taxi, une actrice, une coiffeuse, un menuisier, une vendeuse, un policier…


CERTAINS CONSULTANTS SONT-ILS INQUIETANTS ?
Malheureusement oui. Une voyante côtoie aussi des gens en souffrance.
Il y a les harceleurs (souvent des hommes en rupture sentimentale), il y a ceux et celles qui ont déjà fait quelques jours en hôpital psychiatrique, il y a des violents, il y a ceux qui de toute évidence ne vivent pas sur la même planète que nous.

Elle est jeune, plutôt jolie, s’exprime avec délicatesse. Elle est enseignante et rêve de publier son premier roman. La première partie de la consultation tourne autour de ses projets d’écriture et de questions assez traditionnelles.
Soudain, elle me regarde avec des yeux écarquillés :« Mais la vraie question est à quoi servent tous ces rayons verts autour de nous ! ». Je crois à une blague, ou à une citation de son futur roman. Il n’en est rien. Elle continue sur sa lancée :« Vous voyez bien que nous sommes entourés en permanence d’un tas de champs électromagnétiques de rayons verts ».Elle se mit à dessiner les rayons verts nerveusement sur une feuille de papier. J’avais face à moi une femme qui de toute évidence n’avait pas toute sa raison.J’écourtais rapidement notre rendez-vous…


QUELLE ATTITUDE ONT LES GENS FACE A UNE VOYANTE ?
Certains ne disent pas un mot, d’autres sont intarissables, certains pleurent, d’autres s’énervent sans raison, quelques-uns contredisent systématiquement,  d’autres sont de mauvaise foi et nient l’évidence, certains sont aimables, d’autres à la limite de l’impolitesse. Il n’existe pas d’attitude type.

LES CONSULTANTS CELEBRES SONT-ILS DIFFERENTS DES AUTRES?
Généralement non. Leurs problématiques sont souvent identiques à celles de tous mes autres consultants. Leur attitude n’a souvent donc rien de différent. Mais bien entendu, il m’est arrivé de croiser des consultants que la célébrité avait rendus odieux.


QUI SONT LES CONSULTANTS LES PLUS INSUPPORTABLES ?
Ceux qui ne connaissent pas leurs limites et qui pensent qu’en vous consultant une fois ils achètent ainsi un abonnement gratuit à vie.
Ceux qui cherchent à vous culpabiliser et qui n’en ont jamais assez.
Ceux qui vous exténuent.
Ceux qui méprisent la voyance.
Ceux qui refusent d’entendre.

Il arrive avec 3 piles de photos : celles de sa femme avec qui il vit encore, celles de sa maîtresse qui vient d’avorter de lui et qu’il n’a pas encore quittée et celles de sa nouvelle conquête qui rêve de l’épouser. Pendant près d’une heure je vais m’épuiser à tenter de comprendre de quelle manière cet homme allait pouvoir se sortir de cet imbroglio sentimental, face à ces 3 femmes. Je m’épuise véritablement et lorsque je lui annonce que notre rendez-vous est fini, il me lance un :« Mais j’étais venu pour parler travail ! » Je reste calme :
« Alors pourquoi avoir emmené toutes ces photos de femmes si le travail était votre priorité » Et il m’assène un :« Au cas où ».Cet homme n’ayant visiblement aucunes limites avec les femmes, n’en avait pas plus face à sa voyante.

DANS QUEL PAYS VIVENT CEUX QUI ME CONSULTENT ?
Bien entendu majoritairement en France.
Mais grâce au téléphone ou skype, des gens du Monde entier me consultent. Cela peut-être des français s’étant expatriés, mais pas seulement. J’ai des consultants chinois, russes, péruviens, norvégiens, allemands, marocains, turcs…


EXISTE-T-IL DES CONSULTANTS PLUS ATTACHANTS QUE D’AUTRES ?
Oui il y a des gens auxquels je me suis vraiment attachée, certains que je ne revois plus mais à qui je pense des années après. Il y a des gens dont l’histoire ou la personnalité est exceptionnelle.
Il y a des consultants que je me réjouis toujours de retrouver.

DES CONSULTANTS QUE J’AI BLACKLISTES ?
En toute franchise oui.
Il y un moment où même la patience n’est plus de mise.
Je ne suis pas rancunière et pardonne tous les petits débordements de mes consultants.
Mais quand quelqu’un me devient insupportable, oui je le blackliste.

Cet homme me consulte par téléphone.  Il dit se disputer souvent avec sa femme. Je leur prédis une rupture et lui précise qu’elle sera certainement définitive. Je choisis mes mots pour ne pas le blesser, mais sa réaction est on ne peut plus vive :« Espèce de grosse C…je t’em…. ! ». Il raccroche sur cette élégante tirade. Je le mémorise dans mon téléphone « Monsieur Untel m’a traitée de ….. ». Quelques mois plus tard, il tente de me parler au téléphone, m’inonde de messages :« Nathaly c’est moi. Vous aviez raison. Je veux vous consulter à nouveau ! » Sachant de quoi était capable cet homme, je ne lui réponds pas.  Et un jour, afin qu’il cesse de me harceler, je décroche enfin mon téléphone : « Je suis surprise que vous me rappeliez vu que vous m’aviez traitée de grosse C… ». Il nie : « Vous devez confondre. Je vous assure que ce n’est pas mon style. Je ne m’exprime jamais de cette manière » « Donc c’est mon téléphone qui a un bug car votre numéro est en mémoire depuis vos dernières injures ». Il soutient : « Oui c’est votre téléphone qui doit avoir un problème ! Alors pouvez-vous répondre à ma nouvelle question ? » Et quand je lui annonce que je dois raccrocher car un de mes rendez-vous arrive (ce qui est vrai), mon aimable interlocuteur se lâche enfin :« Espèce de G…. Je t’e…bien profond. Je te c…partout… » En voilà un qui est dorénavant blacklisté et qui néanmoins continue de m’appeler, soit pour me demander aimablement un rendez-vous, soit pour m’insulter, au choix. 
EN 20 ANS, CEUX QUI ME CONSULTENT ONT-ILS CHANGE ?
Je dirais que leur vie surtout a changé.
Maintenant en une existence, les gens changent de métier, de pays, de partenaire, de lieu de vie, de philosophie, de sexualité, de conviction.
C’est cette extrême mobilité de vie qui est la grande nouveauté.

EXISTE-T-IL DES CONSULTANTS POUR LESQUELS LA VOYANCE NE FONCTIONNE PAS ?
Oui bien entendu cela arrive.
Soit on ne capte rien. Soit on capte des choses qui ne correspondent à rien de concret.

Y A-T-IL ENCORE DES CONSULTANTS QUI ME SURPRENNENT ?
Je pense qu’il m’arrive encore chaque jour d’être épatée, ou déroutée, par mes consultants.
Je dis régulièrement que la vie est souvent plus surprenante que la voyance.

DES CONSULTANTS QUI NE CROIENT PAS EN LA VOYANCE ?
Oui de manière étrange, l’entrée en matière de certains de mes consultants est la suivante :
« Je ne sais pas pourquoi je suis là, je ne crois pas en la voyance ».
Certains rajoutent timidement :
« C’est une première fois pour moi, j’attends de voir pour être convaincu(e) »


MON CONSULTANT OU MA CONSULTANTE IDEAL(E) ?
Quelqu’un que je capte tout de suite, sur lequel ou laquelle les informations futures arrivent spontanément.
Les gens respectueux, les gens qui acceptent les prédictions quelles qu’elles soient.
Quelqu’un ayant une attitude positive face à la voyance.
Le consultant idéal ne dit pas obligatoirement amen à chacune de mes paroles, mais il les écoute et les entend.
Le consultant idéal me donne le sentiment d’être utile à quelque chose et surtout de ne pas perdre mon temps face à lui.


Voilà  en quelques petits chapitres à quoi ressemblent ceux et celles qui consultent une voyante. 


© Nathaly Bloch

N.B :
Toutes les personnes citées dans mes articles existent, ou ont existé, et m’ont bel et bien consultée.
Cependant, par mesure de confidentialité, et afin que nul ne puisse les reconnaître, j’ai modifié leurs caractéristiques principales (prénoms, métiers, lieux…)
Toute similitude ou ressemblance flagrantes avec une personne existante ou ayant existé ne donc serait que pure coïncidence totalement indépendante de ma volonté. 

Commentaires

  1. Merci pour cet article. Les lire commençait à me manquer!
    C'est vrai que dans votre carrière, vous avez du croiser un panel extrêmement variés de personnages en tout genre. Malgré les quelques détestables individus qui se sont mis sur votre route, cela a du néanmoins vous apporter une inestimable richesse.

    RépondreSupprimer
  2. Oh les "détestables" sont fort rares..Heureusement. Oui je pense que c'est un des rares métiers permettant une telle ouverture sur des gens si différents...

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Nathaly.
    Comme vous pouvez l’imaginer vos articles sont toujours très attendus et font de plus en plus le bonheur de ceux qui les lisent. C’est donc avec délice que je prends connaissance de celui-ci aujourd’hui. Votre article m’a beaucoup touché car j’y ai vu des points communs avec mon métier de banquier. Le banquier, via son métier, voit aussi différents types de personnes dans différents corps de métier. L’autre point commun que j’y ai vu, c’est la notion de secret qui est propre à nos 2 professions. On a coutume de dire « que l’on dit tout » à son banquier…et que « l’on ne peut rien cacher » à sa voyante.
    Egalement on rencontre des clients plus attachants que d’autres…
    Bien sûr nous ne travaillons pas sur les mêmes plans mais je dirais néanmoins que nous travaillons tous deux à aider les gens à avancer dans la vie (dans leur vie). Et ça c’est un magnifique cadeau du Ciel. C’est un privilège je dirais. Et cela est encore plus beau lorsque l’on exerce son métier avec éthique et déontologie tel que vous le faites. Merci encore pour toute l’aide que vous apportez à vos consultants. Et même si cela est difficile parfois car très prenant au niveau de l’énergie, j’espère de tout cœur que vous continuerez encore longtemps votre activité car la Terre a besoin de jolis anges comme vous. Je vous embrasse.
    Cyril.

    RépondreSupprimer
  4. Oui mon cher Cyril, C'est ce que j'appelle "être utile". Et quels que soient les désillusions, les moments de fatigue intense, tant que l'utilité de notre action existe, le moteur fonctionne toujours à plein régime...Je vous embrasse bien fort

    RépondreSupprimer
  5. Ma mère a essayé de me cacher qu'elle était allé voir une voyante à l'étranger, en déguisant ce qu'elle me disait sous forme de rêve prémonitoire ^^ Le truc, c'est que ça ressemblait énormément aux prédictions que vous m'aviez fait il y a 2 ans donc elle a fini par m'avouer la vérité! Je sais pas pourquoi, je vous raconte ça mais ça m'a amusé surtout que j'ai l'impression d'être plus ds le présent que ds la réalisation de ces voyances... Donc, j'étais à la fois content d'avoir une "confirmation" de vos dires ms surtout d'avoir plus de perspective et de recul qu'il y a 2 ans, d'aimer la vie, MA vie, peu importe ce qui arrive ou pas. De donner plus d'importance à la beauté du maintenant, même ds sa laideur parfois, qu'au futur hypothétique.

    J'espère que de nouveaux articles sont en préparation :)

    Bien cordialement,

    B.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mister B, oui d'ailleurs je conseille moi même à mes consultants de dire qu'ils ont fait un rêve leur disant que..Quand ils ne souhaitent pas révéler qu'il consultent une voyante (moi).

      Supprimer

Enregistrer un commentaire