LA PYRAMIDE DE KHEOPS : ses chambres secrètes et ses autres mystères

Une nouvelle enquête des Médiums en Quête
Énigmes et mystères irrésolus : un fascinant voyage dans la 6ème dimension… 
Mon amie Vérone et moi-même effectuons depuis plusieurs années des enquêtes médiumniques, nous permettant soit de communiquer avec des défunts célèbres (François Mitterrand, Claude François, Lady Diana), soit de tenter de percer des mystères non élucidés.
Notre dernière enquête porta ainsi sur l’Atlantide :

Aujourd’hui, nous décidons d’ouvrir les portes du temps et de l’espace afin de tenter de percer l’énigme de la Pyramide de Khéops : sa construction, les chambres à découvrir et le sarcophage du pharaon.

Il n’est pas question de nous revendiquer égyptologues, ou théoriciennes émérites. Seulement de demander aux défunts de nous parler de cette mystérieuse construction.

La pyramide de Khéops est un monument construit par les Égyptiens de l'Antiquité, formant une pyramide à base carrée. C’est le tombeau présumé du pharaon Khéops. Si elle est la seule des sept merveilles du monde de l'Antiquité à avoir survécu jusqu'à nos jours, elle est également la plus ancienne. Durant des millénaires, elle fut la construction humaine de tous les records. Les nombreuses particularités architectoniques et les exploits atteints pour sa construction en font une pyramide à part qui ne cesse de questionner l'humanité.

Depuis plusieurs mois, la pyramide de Khéops fait beaucoup parler d’elle : Une équipe scientifique internationale vient ainsi d’entreprendre de “scanner” les pyramides de Khéops et de Khéphren. L’opération, qui doit se poursuivre jusqu’à la fin de 2016, a déjà fait apparaître lors de l’étude par infrarouges des écarts thermiques anormaux (jusqu’à six degrés) entre des pierres identiques sur la face est de la grande pyramide. Des écarts qui pourraient être dus à des vides situés sous la surface de l’édifice. Et correspondre à des pièces ou des couloirs encore inconnus….

VOYAGE MÉDIUMNIQUE VERS L'ANTIQUITÉ ÉGYPTIENNE ET  LA PYRAMIDE DE KHÉOPS

Lumière tamisée, vapeur de sauge et Divinités égyptiennes étaient au rendez-vous pour nous accompagner lors de ce voyage médiumnique.

Des révélations surprenantes mais également des portes infranchissables gardées par le sceau du secret des  Maîtres de la magie de l’ancienne Égypte

Rejoindre cet espace temps nous paraît interminable. Nous devons remonter le temps en faisant abstraction de la période actuelle. Nous devons oublier intégralement le mental afin de parvenir à rejoindre la IVe dynastie vers 2560 av. J.C.

Les premières images reçues nous interpellent, nous avons l’impression d’être dans une autre dimension tellement les vibrations sont différentes de notre ère actuelle.

UN SOL AVEC UNE PUISSANCE MAGNÉTIQUE INCROYABLE

Je capte immédiatement les puissantes énergies magnétiques du terrain, le sous-sol nous attire car il semble être constitué d’ondes de vibrations en mouvements continus. Nous remarquons que la composition du sol ainsi que sa densité n’est plus la même qu’à notre époque, un phénomène qui n’a pas perduré dans le temps.

Nous sommes fascinées de pouvoir ressentir ce magnétisme étrange qui entre par les pieds, dynamise et régénère intégralement le corps.

Nous sommes sur le sable dans le désert et nous avons l’impression d’être au-dessus d’un courant continu. Cette particularité s’étend partout, elle est toutefois plus dense à certains endroits et justement là où s’est bâtie la Pyramide.

Visiblement les égyptiens avaient une parfaite connaissance des réseaux terrestres et de ses propriétés et ils avaient appris à s’en servir.

La pyramide est construite sous un réseau hautement tellurique, ce ne sont pas des lignes droites mais des ondes naturelles magnétiques disparues aujourd’hui.

Il semblerait que d’autres lieux sur la Terre avaient de telles propriétés.

Ces vortex magnétiques étaient captables par la propre sensibilité humaine dut à la chaleur qu’ils émettaient (quelques degrés supplémentaires). Nous percevrons également des outils de mesure radiesthésiques en forme d’éventail. Impossible pour autant d’en apprendre davantage sur ces derniers.
LA CONSTRUCTION DE  LA PYRAMIDE DE KHÉOPS

Nous ne verrons que le terrain vide, emplacement de la future pyramide et celle-ci une fois érigée. Il nous sera totalement impossible, à toutes les deux, de voir la construction.

Nous ne verrons jamais l’arrivée des pierres, le labeur et les ouvriers à notre grand étonnement et malgré nos efforts répétés.

Sur le terrain vide, à l’emplacement de l’édifice, nous aurons accès aux préparatifs uniquement.

Nous voyons un groupe d’hommes, une cinquantaine environ. L’ambiance est très calme, ils marchent par petits groupes de 4 ou 5, ils sont habillés en blanc et ont le regard tourné vers le sol. Ce ne sont pas des esclaves, il est possible que ce soit des architectes. Ils sont parfois allongés sur le sable. Comme en contemplation du ciel, mais aussi peut-être pour ressentit pleinement les vibrations du sol.

Je perçois une pyramide inversée dans le sol, est-elle réelle ou est-ce un hologramme ? Nous avons l’impression d’une éruption de type volcanique, comme si la pyramide s’était auto-érigée (ce qui évidemment n’est pas concevable). Visiblement le secret doit-être gardé sur cette construction et rien ne nous sera révélé à ce propos…

Nous décidons donc de « revenir » à la pyramide une fois construite. Nous sommes à l’intérieur d’un dédale de couloirs étroits.  Je ressens des conduits en espaliers, en forme de diagonale.

LE SARCOPHAGE DU PHARAON KHÉOPS CONTENANT SA MOMIE EST-IL A L’ INTÉRIEUR DE LA PYRAMIDE ?

Nous visualisons le sarcophage quand il est amené à l’intérieur, celui-ci est décoré, nous percevons du noir et de l’or. Il est porté par quelques hommes, une vingtaine. Ils sont très calmes, avancent lentement, connaissent parfaitement l’endroit où ils doivent aller.

Ils ont autour de leur corps des vibrations transparentes d’une vingtaine de centimètres visibles à l’œil nu. Ils reflètent la sympathie mais nous ne percevons aucune émotion ni ferveur particulière quand ils accompagnent a dépouille du Pharaon.

Nous voyons les hommes s’arrêter et activer un mécanisme en forme de poulie, ressemblant à une horloge, qui laisse apparaître une sorte de couloir avec un rail, très étroit en pente descendante, destiné uniquement à recevoir le sarcophage.

Nous entendons très distinctement celui-ci glisser le long de ce couloir et venir s’encastrer dans un espace assez réduit où aucun homme n’a pu pénétrer.

Aucun décor, simplement le sarcophage dans une très petite chambre, éclairée quand le sarcophage arrive à l’endroit et éteinte lorsque le système de poulie se referme. Système irréversible destiné à ne servir qu’une seule fois. La momie en excellente conservation est à l’intérieur. Nous ne voyons aucun trésor.

Visiblement cette chambre serait en dessous de la Pyramide, dans le sol, totalement en son centre (à une vingtaine de mètres). La chambre ressemble à une cave un peu voutée, les murs ne sont pas droits et l’endroit est austère.

LES CHERCHEURS VONT-ILS TROUVER LE SARCOPHAGE DU PHARAON KHÉOPS ?

Il sera découvert des morceaux de galeries, encore 3 ou 4 chambres mais nous ne voyons pas la découverte du sarcophage, absolument pas… Il semblerait que malgré l’avancée scientifique actuelle, il soit impossible de le localiser et y parvenir.

QUE CAPTONS-NOUS AU SUJET DU PHARAON KHÉOPS ?

Nous tentons de nous mettre en relation avec le Pharaon Khéops, ce qui est très difficile car il ne nous montrera jamais son visage. Il faut savoir qu’à ce jour, seule une statuette de 7,5cm à son effigie existe. Visiblement il ne souhaitait pas laisser son empreinte physique et il continuera dans ce choix.

Nous le percevons assis sur un trône, nous voyons ses mains, plutôt potelées et sa peau très sombre, il semble assez petit et parait ne se déplacer que très peu. Ses pieds sont assez gros et il pourrait avoir un problème de marche. Pour autant il se tient très droit. Le personnage est calme, il nous sera impossible à déterminer s’il est bon ou tyrannique comme l’avaient laissé supposer certains textes à son sujet.

Il n’a aucune inquiétude sur les recherches scientifiques en cours comme si il était persuadé qu’elles ne livreraient aucun secret.

Aucun dialogue n’aura lieu avec lui et il n’a apporté aucune réponse à nos questions.
ÉPILOGUE

Une enquête passionnante qui n’a pas livré tous ses secrets puisque certaines portes sont restées ostensiblement fermées. Nous avons découvert néanmoins la puissance du sol et l’énergie qu’elle conférait aux hommes de l’époque, et mis à jour un réseau tellurique disparu aujourd’hui. Cette particularité énergétique devait être employée dans la construction d’édifice sans que l’on ait compris sa véritable fonction.

© Nathaly Bloch

Commentaires

  1. Merci...cette lecture ma passionnée. .c'est étrange ce récit sur les vibrations du sol...j'ai déjà ressenti quelque chose de ce genre et j'avoue en avoir été ébranlée. Pour le coup je comprends très bien ...merci

    RépondreSupprimer
  2. Merci Christine, Vérone et moi avons également été emportées par la force du sol, que nous n'attendions pas...

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire